Publications du Docteur Landowski et Friederich

Le compte rendu de ces examens est essentiel et doit décrire précisément les lésions, et leur contiguité avec les différents organes pelviens: ovaire, vessie, rectum, uretères, utérus.
Echographie pelvienne endovaginale
La douleur est le symptôme le plus évocateur de l'endométriose.
La dysménorrhée, la douleur pendant les règles; elle peut être évaluée sur une échelle de 1 à 10, par une résistance aux traitements contre la douleur.
La dyspareunie, la douleur pendant les rapports sexuels, est une douleur profonde qu'il faut savoir distinguer de la douleur éventuelle liée à la pénétration.
L'endométriose est la présence de glandes endométriales en dehors de l'utérus.
C'est une maladie dont l'origine précise n'est pas encore définie mais qui résulte de facteurs environementaux, mécaniques, hormonaux, oxydants, génétiques et de facteurs liés aux règles.
La prise en charge de la maladie endométriosique est réalisée par l'équipe pluridisciplinaire au sein de GYNECOSPHERE. Celle ci nécessite une étroite collaboration entre les gynécologues, les radiologues, les médecins spécialistes de la fécondité, les biologistes et les chirurgiens.
Docteurs Ludovic Friederich et Philippe Landowski
L'endométriose agit sur la fécondité par plusieurs mécanismes: le stress oxydant, les adhérences, les troubles de l'implantation, les conséquences sur les spermatozoïdes...
L'endométriose entraîne dans la région pelvienne une modification des rapports anatomiques avec la présence d'adhérences. Ces adhérences entraînent un défaut de captage de l'ovocyte par le pavillon de la trompe.
La maladie endométriosique
L’endométriose est une maladie bénigne responsable de douleurs pendant les règles (ou dysménorrhée), de douleurs lors des rapports sexuels (ou dyspareunie), de douleurs pelviennes variables ou plus rarement de douleurs lors de l’exonération (en cas d’endométriose profonde et digestive).
La chirurgie est un moyen très efficace pour traiter l’endométriome de l’ovaire. Les patientes qui ont une endométriose de l’ovaire ont une fertilité qui est réduite. La chirurgie n’altère pas la fonction de l’ovaire et si elle est bien conduite permet de ne pas réduire ce qu’on appelle la réserve ovarienne.

Mentions légalesPlan du site • Copyright © 2015 • Gynécosphère - Centre international de gynécologie Paris, France • Tous droits réservés