Qu'est ce que c'est?

L’endométriose est une maladie chronique, bénigne, fréquente qui affecte environ 10 à 20 % des femmes en âge de procréer dès les premières règles jusqu’à la ménopause. Les lésions qui se constituent alors, sont dépendantes de la sécrétion hormonale d'œstrogènes par les ovaires. Elle se caractérise par la présence de tissu ou glandes endométriales en dehors de l'utérus. Cette localisation anormale se manifeste par des lésions composées de cellules qui possèdent les mêmes caractéristiques que celles de la muqueuse utérine. Elle est méconnue du grand public puisque plus de 2/3 des femmes ne connaissent pas l’existence même de cette maladie. C'est une maladie dont l'origine précise n'est pas encore définie mais qui résulte de facteurs environementaux, mécaniques, hormonaux, oxydants, génétiques et de facteurs liés aux règles. Il est maintenant acté que la maladie ne progresse pas ou que très peu au fil du temps, tant sur le nombre, que l'importance et la localisation des lésions.

L’endométriose est une maladie taboue, encore largement méconnue, sous-diagnostiquée et globalement mal prise en charge. Il y a lieu de rechercher des lésions d'endométriose chez les femmes infertiles et/ou douloureuses. Cette maladie très fréquente est nécessite une prise en charge multidisciplinaire, car elle affecte parfois d'autres organes (urinaires ou digestifs essentiellement, plus exceptionnellement le diaphragme, les poumons...) et est responsable d’un handicap plurifonctionnel quotidien et douloureux.

Il faut bien différencier l'endométriose de l'adénomyose, même si ces deux entités sont souvent associées. L'adénomyose ne concerne que l'utérus et même s'il existe des liens entre les deux maladies il faut savoir les différencier.

 


Publié le 1 décembre 2019 par Dr. dr Philippe Landowski

Mentions légalesPlan du site • Copyright © 2015 • Gynécosphère - Centre international de gynécologie Paris, France • Tous droits réservés